Bretagne nord : des nouvelles du clan des Kersanec entre les deux tours de la Primaire de la droite en France !

Publié 26 novembre 2016 par beaumanoir
Catégories : Chroniques au fil de l'eau, Tour Solidor

gwalarne-facebook

 

Gwalarne de Kersanec écrit :

 » Dimanche dernier Papy se sentait fatigué. Il n’a pas voulu se déplacer pour voter. Il n’a même pas voulu que je l’emmène dans ma voiture. Alors j’ai fait des crêpes. On a bu du cidre qui vient du verger qui est au bord de la mer, ce qui lui donne un petit goût particulier que j’appécie, et on a accompagné les crêpes de confiture des cerises blanches du verger. Faites avec du sucre de canne, la couleur est jaune vert et déroute, mais quel délice !

Papy a parlé de généalogie. Depuis qu’un Kersanec durant le Révolution a réussi à s’échapper de la Tour Solidor et à s’embarquer pour le Nouveau Monde, le clan a essaimé. Il a donné largement plus de filles que de garçons et il faut espérer que le nom perdurera. Et les petits neveux, petits cousins sont plus nombreux de l’autre côté de l’atlantique qu’en France. Le paradoxe veut que si les français baragouinent tous un peu la langue américaine, la réciproque n’est pas vraie. Hélas ! Nous sommes plusieurs a avoir fait une partie de nos études aux États Unis. Les Citizens eux, ont du mal à situer la Bretagne sur la mappemonde !

En France, dans les familles alliées, apparentées aux Kersanec, il y a les Servanne, les Sennelles, les Alot-Matignon, les Chauchard qui sont tous des piliers de la famille. Philip de Kersanec vit entre Cape Cod et Saint Lunaire. Victoria la doyenne de la famille réside à Vancouver et a la nationalité canadienne puisque née là bas. On espère qu’on lui souhaitera dans quelques temps son centième anniversaire. Et on ira tous à Vancouver. Ailleurs dans le monde, il y a les Jones, les Wickam, et tous les autres. Je ne vais pas vous recopier le directory de Schenectady ou de Manhattan. Ou encore de Washington D.C.

Parmi les membres de la famille qui ont la nationalité française, Papy a calculé que s’ils sont tous allés voter dimanche dernier, ils auront été plus nombreux à voter au nombre des français de l’étranger, plutôt que de se déplacer dans un bureau de vote en France !

Je reprends une dernière crêpe. Papy voudrait que je tienne son Blog. On a bien le temps car à quoi occuperait il ses journées ?

La berloque, tribord !

le patrouilleur hauturier L’Adroit dans l’océan indien !

Publié 13 août 2016 par beaumanoir
Catégories : Chroniques au fil de l'eau, Tour Solidor

Printemps 2016

le patrouilleur hauturier L’Adroit entre en  mission anti-piraterie dans l’océan Indien. Dans le cadre de l’opération européenne Atalanta, le bâtiment patrouillera entre la corne de l’Afrique et les côtes malgaches.

Bon courage à tous !

Le patrouilleur Adroit   French_Navy_Offshore_Patrol_Ship_P725_Adroit

Raid Latécoère 2016

Publié 21 avril 2016 par beaumanoir
Catégories : Chroniques au fil de l'eau

raid latecoere

POUR EN SAVOIR PLUS :

http://us3.campaign-archive1.com/?u=edf81156a4109e62a1539eb20&id=94b2783021&e=81b0b26a9a

Le « grand charles »

Publié 24 novembre 2015 par beaumanoir
Catégories : Non classé

-o-

-o-

Raid Latécoère

Publié 7 septembre 2015 par beaumanoir
Catégories : Chroniques au fil de l'eau, Tour Solidor

Tags:

http://www.raid-latecoere.org/blog/2015/09/03/raid-hydravion-etape-a-saint-laurent-de-la-salanque-le-barcares/

Laté

L’Ecole Navale communique : La Belle Poule pénètre dans les eaux arctiques

Publié 2 août 2015 par beaumanoir
Catégories : Chroniques au fil de l'eau, Tour Solidor

belle-poule

LA BELLE-POULE

La Belle Poule pénètre dans les eaux arctiques : en 83 années de navigation, la goélette « Belle Poule » n’avait jamais franchi le cercle polaire. L’équipage du voilier-école, une des toutes dernières goélettes islandaises, avait à cœur de combler ce retard historique et la proximité entre Faskrudsfjordur et la latitude 66°33,8 N s’est prêtée à l’exercice. Aussi, à la faveur d’une météo clémente, les nautiques entre l’escale islandaise et les eaux arctiques étaient vite avalés et c’est sous voiles et non sans émotion que le cercle polaire a été franchi par la « Belle Poule » le mardi 28 juillet 2015. La goélette a repris ensuite sa route au Sud vers l’Écosse en attendant de gagner quelques degrés avant de satisfaire à la cérémonie de tradition réservée aux marins qui passent dans le monde arctique pour la première fois. En réalité, seuls quatre membres d’équipage s’en étaient affranchis par le passé et il fallait donc organiser le rituel pour 85 pour cent des équipiers ainsi que la goélette elle-même. Ce fut chose faîte par un bel après-midi, moment choisi pour quelques heures de bonne humeur où l’eau fraîche a consacré en « Chevaliers des mers arctiques » 23 marins et une « Belle Poule ». Pour cette dernière, c’est le commandant qui s’est prêté au jeu afin que l’entrée dans les eaux arctiques soit réalisée selon les traditions maritimes.
Cette parenthèse refermée, nous avons poursuivi notre route vers Stornoway, aux Hébrides extérieures, que nous devrions atteindre dans la soirée de vendredi. Quoi qu’il en soit, l’équipage se réjouit déjà de la température qui ne cesse de grimper pour atteindre ce matin la barre des 10°C, signe que l’Europe se rapproche…

« Caravelle »

Publié 2 août 2015 par beaumanoir
Catégories : Non classé

http://www.voilesetvoiliers.com/voile-legere/cara-de-maree-a-lorient/#xtor=EPR-2-%5Bnews-01-08-2015%5D-20150108-%5Blien%5D